Google en met « plein la vue » avec ses lunettes intelligentes

Dans la bataille des lunettes intelligentes, les géants du digital mais aussi Olympus et Sony explorent le terrain.

Des concepts qui verront peut-être le jour d’ici 2013 ou 2014.

Dotées de capacités de réalité augmentée, de lecture de QR Code, équipées de micro pour commandes vocales, de visualisation en 3D, de capture et réception de photos et de vidéos, de connexion WiFi, d’envoi par e-mail, les lunettes intelligentes du futur ne sont pas avares de technologies. En tout cas, elles tentent de rivaliser, en version ultra miniaturisée,  avec les fonctionnalités de leurs grands frères, smartphones et PC.

RecapLunettes

Google est le premier constructeur à avoir créé un vrai buzz autour de ses lunettes connectées, les Google Glass, présentées au printemps 2012 sous forme de prototype opérationnel.

Depuis, peu d’informations ont filtré, hormis quelques rumeurs qui méritent confirmation : un fonctionnement basé, évidemment, sur l’OS Android, un prix très élevé (1 500 $ la paire de lunette), une  mise à disposition pour les développeurs en 2013, et une sortie grand public en 2014. La firme de Mountain View a donc déjà une bonne longueur d’avance sur ses principaux concurrents.

Microsoft aurait également déposé un brevet au printemps 2011 pour un projet moins complet que celui Google. Les lunettes Fortaleza Glass fourniraient des informations en streaming et en réalité augmentée. Elles permettraient d’enregistrer des fichiers images et vidéos dans le Cloud Microsoft. La rumeur laisse entendre que ce nouvel e-device pourrait être plus particulièrement associé au gaming  pour des expériences immersives, avec des utilisations pour la future Xbox 720 et la Xbox TV, à venir en fin de 1er semestre 2013. Aucune présentation n’a encore été faite par Microsoft.

Avec son modèle M-100, la société Vuzix, spécialisée en réalité augmentée, tente de gagner une longueur d’avance sur le marché en annonçant une commercialisation dès 2013 de son premier modèle au prix de 999 $.

Quant à Apple, hormis un brevet laissant deviner un concept de lunettes intelligentes mais déposé en 2006, aucun projet précis n’a encore filtré des coulisses de Cupertino.

Côté Japon, Sony a également un dépôt de brevet à son actif et Olympus un prototype de lunettes pourvues de caméra et connectées à Internet, sous le nom de MEG4.0.

Quant à Oakley, spécialiste de l’optique sportive, il commercialise d’ores et déjà pour les amateurs de sport de glisse hivernale le modèle Airwaves. Moins évoluées que les précédents concepts, elles n’en restent pas moins sur le marché les premières lunettes intelligentes accessibles au grand public. Associées à un iPhone, par l’intermédiaire de capteurs embarqués, elles permettent d’accéder à des fonctionnalités GPS, altimètre, messagerie, musique, etc.

Article Blog Econocom. 6 décembre 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s