Les Google Glass sont mal vues

Google-Glass-150x150

Autre sujet de controverse aux États-Unis : la commercialisation prochaine (peut-être en 2014) des lunettes intelligentes à réalité augmentée, les Google Glass. Leurs bêta-testeurs sont déjà refusés dans certains bars, discothèques, casinos, cinémas pour préserver l’anonymat des consommateurs présents dans ces établissements ou les droits d’auteurs. Les écoles se posent aussi la question de la triche possible grâce à ces nouveaux objets connectés et certains états américains comme la Virginie envisagent même d’interdire leur commercialisation.

Un mouvement, Stop the Cyborg, s’est créé pour contrer les Google Glass, cette dernière innovation de Google, avec pour principal argument que personne n’accepterait une utilisation généralisée et incontrôlée de caméras vidéo de surveillance dans les espaces publics.

Des développeurs, rapporte Forbes ont également exploré toutes les failles de protection des données de ce nouveau type de lunettes :

– Absence de code d’authentification

– Possibilité de hacking à distance des données enregistrées par la mini caméra de ces lunettes (images, mot de passe), en bref,  possibilités de connaître où vous êtes et tout ce que vous regardez !

Près de 10 millions de lunettes connectées, toutes marques confondues (voir article e-media) pourraient être commercialisées d’ici 2016 selon les estimations de IHS Research.

Article blog.econocom. 14 mai 2013.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s