Attention aux Google Glass au volant !

Cécilia Abadie

Cécilia Abadie

Ca y est, c’est fait, le premier PV vient d’être dressé hier à San Diego aux Etats-Unis à l’encontre de Cecilia Abadie pour conduite d’un vehicule avec port des luntettes connectées de Google, les Google Glass. La conductrice conteste cette verbalisation, s’appuyant surtout sur l’absence de législation directe à ce sujet.

Cecilia Abadie a posté son amende sur son compte Google + et a ainsi fait connaître cette première concernant la conduite avec des Smart Glass. Comme on peut le voir sur le papier jaune (cliquez sur « Photos des posts » dans le compte Google +) la verbalisation mentionne une « vitesse excessive » et la conduite avec un « moniteur visible par le conducteur ». L’agent de police a confirmé le Procès-Verbal en soulignant que les lunettes intelligentes bloquaient le champ de vision de la conductrice.

Il a appliqué d’une certaine façon la législation de Californie stipulant qu’une « personne ne doit pas conduire un véhicule à moteur si un récepteur de télévision, un moniteur vidéo, un téléviseur ou un écran, ou tout autre moyen similaire de diffuser visuellement des images télévisées (…) fonctionne de façon visible pour le conducteur lorsqu’il conduit. » Or, La conductrice a protesté en déclarant que ses lunettes n’étaient pas branchées. De plus, les GPS échappent à la législation sus-citée et il se trouve que les lunettes connectées proposent, entre autres, un service de navigation par satellite.

Si nous nous référons à l’article R412-6-2 du code de la route français pour ce qui nous concerne, tout conducteur pourrait donc utiliser en France son véhicule en portant des Google Glass, à condition qu’il puisse prouver qu’il utilisait le GPS. En effet, cet article indique « que le fait de placer dans le champ de vision du conducteur d’un véhicule en circulation un appareil en fonctionnement doté d’un écran et ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation est interdit. » En cas d’infraction, le conducteur est passible d’un retrait de trois points du permis de conduire et d’une amende équivalente à une contravention de 5e classe (pouvant aller jusqu’à 1 500 euros).

Toute la difficulté réside dans l’appréciation de « l’aide à la conduite ou à la navigation ». La situation est plutôt ambiguë sur l’utilisation des Google Glass en France donc.

Au Royaume-Uni, par exemple, l’utilisation des Google Glass au volant est sanctionnée au même titre que l’usage du téléphone portable. A noter, pour les personnes qui projeteraient déjà le port de ces lunettes en conduisant, la sortie de la version 2 des Google Glass compatibles avec des verres correcteurs.

Article Tom’s Guide du 31 octobre 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s