C’est la course aux lunettes intelligentes !

Au-delà de tout le battage médiatique autour des lunettes intelligentes, aucune d’elles ne passe pour des lunettes normales. Mais Vuzix, qui développe des technologies d’affichage pour des applications militaires et industrielles, prévoit de modifier cela cet été en sortant une paire de lunettes élégantes qui vous permettra de voir des projections d’images colorées dans le monde réel.

vuzix-wrap-450x350

Le PDG de Vuzix, Paul Travers, affirme que les lunettes intelligentes de son entreprise ne seront pas seulement moins encombrantes et gênantes que Google Glass : elles vont aussi fournir une expérience de réalité augmentée qui ressemble à celle dépeinte dans la première vidéo promotionnelle de Google Glass, dans laquelle les « bits » d’informations utiles, comme l’aide à la navigation, sont affichés au milieu du champ de vision de l’utilisateur. Ce n’est pas possible aujourd’hui avec les lunettes de Google, dont l’affichage se trouve sur le côté, au-dessus de l’œil droit, et est l’équivalent visuel d’un téléviseur 25 pouces haute définition vu à huit mètres.

Tous ceux qui essaient de faire des lunettes intelligentes font face à des problèmes similaires. « La technologie de Vuzix est destinée à répondre à deux défis en tirant parti des progrès relativement récents dans la capacité de contrôler le mouvement de la lumière à l’échelle nanométrique », explique Paul Travers.

De premières lunettes intelligentes à prix abordable ?

Avec l’optique classique, la projection d’images au milieu du champ de vision de quelqu’un nécessiterait un verre beaucoup plus épais que celui de Google, dit Travers. Mais les verres de lunettes de Vuzix feront moins de deux millimètres d’épaisseur. C’est possible parce que la société utilise une technologie « d’ondes guidées » qui agit comme un câble de fibre optique, et dirige la lumière provenant d’écrans minuscules logés dans la matière des verres. On obtient de la lumière, dispersée par des structures à l’échelle nanométrique, appelée réseau, les variations dans la façon dont la lumière est envoyée aux réseaux peuvent être utilisées pour produire des couleurs d’images haute résolution.

Vuzix a d’abord utilisé cette technologie dans un monocle destiné à des applications industrielles telles que l’affichage des informations techniques sur une pièce d’équipement que le technicien répare. Elles se vendent à près de 6000 $, mais les lunettes de soleil, dit Travers, auront un « prix de vente lié à la consommation. « Un produit de grande consommation peut afficher une localisation et une cartographie des données, ou permettre de jouer à des jeux à réalité augmentée.

Vuzix a développé cette technologie grâce à un partenariat avec Nokia, qui a commencé à avec des écrans portables il y a plusieurs années. Nokia a depuis vendu l’équipement nécessaire à la fabrication de ces écrans à Vuzix. Si les lunettes intelligentes de Vuzix séduisent ou pas, il est déjà clair que d’autres entreprises seront en compétition pour produire des solutions de rechange au produit de Google. Au salon International Consumer Electronics Show de cette semaine à Las Vegas, Epson a lancé ses propres lunettes à réalité augmentée. Le produit n’utilise pas la technologie de lithographie par nano-impression que Vuzix utilise pour graver des petits réseaux sur les verres, mais utilise plutôt la technologie optique traditionnelle. La course aux lentilles intelligentes est loin d’être finie !

Article Le Mag Lentilles. 14 janvier 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s