Fabricant

North se concentre sur les Focals 2

La start-up canadienne North annonce mettre un terme à la production de ses lunettes Focals avec effet immédiat. Si elle la justifie par le développement d’une version améliorée, cette décision traduit, entre les lignes, l’échec du premier modèle. L’entreprise jouera gros avec le lancement des Focals 2 courant 2020.

Il y a un an, la start-up North lançait une paire de lunettes connectée baptisée Focals. Mises en vente au prix de 999 dollars, puis rapidement baissées à 600, les Focals prennent la forme de lunettes de vue classiques auxquelles s’ajoute un petit écran à même de diffuser diverses informations. Ces dernières sont récupérées d’un smartphone via une connexion Bluetooth.

Il ne s’agit donc pas de réalité augmentée à proprement parler. La start-up canadienne annonce ce mercredi 11 décembre 2019 qu’elle met un terme à la production et à la vente de ce premier modèle afin de se concentrer sur une version plus aboutie, baptisée Focals 2 – dont la sortie est d’ores et déjà annoncée pour 2020.

AVEC LES FOCALS 2, ÇA PASSE OU ÇA CASSE

Pour l’heure, peu de choses sont filtré au sujet de ce futur successeur. Le visuel dévoilé par l’entreprise semble indiquer que le design des lunettes ne connaîtra pas de changement majeur. Avec la poursuite de la miniaturisation des technologies, rendues 40% plus compactes, les Focals 2 devraient être plus légères… tout embarquant un écran « dix fois plus net ». Des améliorations non-négligeables pour le confort utilisateur, sans lequel la start-up ne pourra espérer un déploiement à grande échelle. D’autant plus que les Focals, premières du nom, présentaient l’énorme contrainte de devoir être spécialement ajustées à leur porteur… et étaient souvent vendues par le seul biais de showrooms.

North vante pas moins que « les lunettes les plus sophistiquées jamais conçues ». Dans les faits, l’entreprise joue gros. Si elle arrête prématurément la commercialisation de son premier modèle, c’est que celui-ci n’a probablement pas trouvé son public. Sur le papier, sa promesse est belle : créer des lunettes hautement technologiques, intéressantes aussi bien pour les connaisseurs que pour le grand public. A noter que la start-up pourra compter sur 230 brevets rachetés à Intel, lorsque celui-ci a abandonné son projet Vaunt.

Mais elle n’a pas encore transformé l’essai, en veut pour preuve la suppression de 150 emplois en février dernier. Une mesure qu’elle avait alors justifié comme nécessaire pour « financer le maintien du rythme de développement sur 18 à 24 mois » – soit le temps de sortir son second modèle. Dernier point à prendre en compte : si North est aujourd’hui seul sur le marché, d’autres acteurs de poids – nommément Snap ou Facebook – s’y intéressent de près.

https://www.usine-digitale.fr/article/north-arrete-la-production-de-ses-lunettes-connectees-focals-pour-se-concentrer-sur-les-focals-2.N912349

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s