Google Glass : L’arrestation d’un porteur de lunettes intelligentes lors d’une séance du film The Ryan Initiative

Les autorités fédérales américaines ont annoncé avoir arrêté un homme de l’Ohio soupçonné d’avoir enregistré un long métrage, dans une salle de cinéma, à l’aide de ses lunettes intelligentes Google Glass.

Google Glass. L’arrestation au cinéma d’un porteur de Lunettes Intelligentes-600x394

Le week-end dernier, un Américain qui porte les Google Glass (les lunettes à réalité augmentée de Google) a été surpris de voir le FBI débarquer alors qu’il était tranquillement installé dans une salle de cinéma, en train de regarder le film The Ryan Initiative. Toutefois, un responsable du cinéma appartenant au groupe américain AMC avait en fait contacté la Motion Picture Association of America (MPAA) concernée par les questions de piratage, en voyant le client porter des lunettes high-tech sur le nez. Puis la MPAA a immédiatement prévenu la sécurité intérieure, qui est arrivée peu après.

« Au bout d’une heure de film, un type arrive près de mon siège, sort un badge, m’enlève mes Google Glass et me dit « suivez-moi dehors immédiatement ». C’était très embarrassant, d’autant qu’à l’extérieur du cinéma attendaient entre 5 et 10 policiers ainsi que les agents de sécurité du centre commercial » raconte-t-il sur The Gadgeteer.

Les agents du FBI ont examiné le contenu des Google Glass et du Smartphone, sans rien trouver, et ont libéré leur propriétaire. Toutefois, la MPAA a déclaré  dans un interrogatoire être  « En étroite collaboration avec les cinémas du pays pour lutter contre le piratage ». Et bien qu’elle s’autorise avoir un œil sur les Google Glass, elle n’a, jusque-là, jamais remarqué un usage malhonnête des lunettes dans une salle de projection. « Nous n’avons aucune preuve que les lunettes intelligentes représentent actuellement une menace importante qui pourrait entraîner le vol de contenu » précise l’association. Une démarche qui ne l’interdit pas de travailler avec le FBI dans le cadre d’arrestations spectaculaires.

Néanmoins, un porte-parole d’AMC a déclaré « Nous sommes de grands fans de technologie et d’innovation mais, cependant, un appareil ayant la capacité d’enregistrer des vidéos n’est pas approprié dans une salle de cinéma ». Au lieu de demander au spectateur en question d’enlever ses lunettes intelligentes, les autorités ont finalement emmené le porteur de lunettes au bureau local du FBI pour un interrogatoire d’une heure, durant lequel de multiples questions sur son usage des technologies lui ont été posées, alors après ce long interrogatoire, l’incriminé a pu repartir libre car le FBI a vérifié le contenu du disque dur des lunettes intelligentes et n’a rien trouvé de compromettant. En guise de dédommagement, le cinéma a offert quatre places au malheureux spectateur.

« Je leur répétais que les Google Glass disposent d’un port USB et j’ai insisté pour qu’ils regardent ce qu’il y avait à l’intérieur, à savoir uniquement des photos personnelles avec ma femme et mon chien. J’ai aussi insisté pour qu’ils regardent mon téléphone, mais ils voulaient d’abord discuter. » a ajouté le porteur de lunettes intelligentes.

Toutefois, le gouvernement a expliqué qu’ils n’ont porté aucune accusation contre l’homme  après qu’il eut confirmé que ses Google Glass lui servaient aussi de lunettes avec prescription et que la fonction d’enregistrement avait été désactivée.

Article Info Mobiles. 23 janvier 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s