40% des Français estiment que les objets connectés vont changer l’aménagement de leur intérieur

Objets connectés. 36% des sondés sont intéressés par le chauffage / thermostat connecté, 32% par le contrôle central de la maison et 25% par la TV connectée.

40-pour-cent-des-francais-estiment-que-les-objets-connectes-vont-changer-l-amenagement-de-leur-interieurAprès la première édition de 2012, M6 Publicité Digital a renouvelé, avec Harris Interactive, son étude « deco.Lab » sur les Français et la décoration.
Elle intègre de nouvelles questions sur les objets connectés. 40% des Français pensent qu’ils vont changer l’organisation et l’aménagement de l’intérieur. 36% des sondés sont intéressés par le chauffage / thermostat connecté, 32% par le contrôle central de la maison et 25% par la TV connectée.

Comme en 2012, Internet est la première source d’information sur la décoration (54%). Il devance le bouche à oreille (43%), les ouvrages spécialisés (42%), les fiches magasin (39%), la presse écrite spécialisée (32%), les vendeurs en magasins (31%) et la télévision (30%). Pourtant « Internet n’a représenté que 3,5% des investissements publicitaires du secteur décoration et bricolage en 2013 », a souligné Michele Benzeno, Directrice de M6 Publicité Digital, citant les chiffres Kantar Media.
Les sites marchands les plus visités sont ceux d’Ikea (66%), de Leroy Merlin (58%) et Castorama (52%). Les sites éditoriaux les plus consultés sont Deco.fr (13%), Marieclairemaison.com (12%) etCotemaison.fr (12%).
Le budget annuel moyen, investi par les Français dans le secteur ameublement et décoration, a légèrement baissé : il est de 1 918€ en 2014 vs 2 005€ en 2012, soit -4,3%.

La typologie réalisée il y a deux ans a été reconduite, faisant apparaître moins de « bricoleurs passionnés » (35% vs 39%) et d' »urbains non-investis » (8% vs 10%), et plus d' »aspirationnels » (28% vs 25%) et de « décopportunistes » (20% vs 17%). Les « précaires détachés » représentent toujours 9% de la population.
Cendrine Dominguez (Deco.fr, Teva Deco) a complété cette étude en identifiant, avec son observatoire, plusieurs tendances ayant un impact sur les comportements et achats en termes de décoration : l’utilisation des réseaux sociaux et en particulier le partage de photos via Instagram, le « selfie déco », le « do it yourself », la « sharing economy » (consommation collaborative), l' »upcycling » (seconde vie des objets), les « fab labs » et les « makers » (avec impression des objets en 3D).
L’étude Harris Interactive a été réalisée en ligne auprès de 1 500 Français de 18 ans et plus, du 5 au 18 mars.

Article JDN. Le 6 juin 2014.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s